Deux poids, deux mesures : présentation de la semaine sur Radio Dio par LAVataria et Périne Faivre des Arts Oseurs

Émission sur Radio Dio enregistrée le 13 mai 2019


Deux poids, deux mesures : une semaine d’évènements autour du spectacle "Les Tondues"

Fidèles à leur envie commune de proposer des évènements culturels au plus grand nombre, de porter des questions politiques et de provoquer des débats dans l’espace public, Avataria et La Laverie invitent la compagnie "Les Arts Oseurs" à jouer leur spectacle de rue "Les Tondues" à Saint-Étienne.

En parallèle, une semaine - et même un peu plus - d’évènements est proposée dans toute la ville pour prolonger les questions abordées dans ce spectacle intime et historique : les femmes tondues en 1944, la mémoire collective, les tabous de l’Histoire, la domination masculine, les inégalités homme/femme...

En 2019, nous sommes encore aux prémices du féminisme, aventure collective pour les femmes, pour les hommes et pour (tous) les autres, pourrions nous prendre le temps de réfléchir à une question cruciale : qui, comment et pourquoi aimer ?

Mais aujourd’hui qui est la victime ? Question de genre ? De classe ?
Qui sera la prochaine victime ? La femme ? Le migrant ? Le pauvre ?

Des propositions itinérantes pour s’approprier et réfléchir ensemble sur des thématiques toujours brûlantes 75 ans après !

En amont

Le Bal des Tondues - Actions Typographiques Participatives

Vendredi 3 mai de 16h à 21h et Samedi 4 mai de 14h à 18h > Les Arts du Forez
Samedi 11 mai de 10h à 13h > Médiathèque de Carnot

Les Arts du Forez et l’atelier m.u.r.r. (Pantin, 93) proposent un atelier de collaboration verticale.
Autour du thème de la "collaboration horizontale" (terme utilisé pour accuser des femmes de fraternisation avec l’ennemi qui subiront le châtiment de tonte à la Libération), et par extension des dominations masculines sur le corps et dans la vie des femmes, vous pourrez écrire et composer une affiche-slogan, que vous imprimerez à l’aide de bois d’affiches.

Un exemplaire deviendra partie constituante d’un mur-vitrines éphémère dans l’avenue de la République. Un autre vous sera remis.

En partenariat avec Les Arts du Forez dans le cadre du Mai de la Typo #2, du 2 au 22 mai 2019 et avec la Médiathèque de Saint-Étienne

Toute la semaine du 14 au 18 mai

Exposition "« Les Tondues », les dessous d’un spectacle"

Aux Halles Mazerat

  • Mardi 14 de 10h à 18h
  • Mercredi 15 de 14h à 22h
  • Jeudi 16 de 10h à 14h
  • Vendredi 17 de 10h à 22h
  • Samedi 18 de 10h à 18h

Un spectacle c’est ce qui reste.
C’est ce que l’on garde.
Ce que l’on décide de montrer.
Où vont les dizaines d’idées abandonnées, les décors pas retenus, les costumes non choisis ?
Un spectacle c’est des centaines d’heures de fabrication, de tentatives, de soudure, de sueur pour qu’il n’en reste rien, ou disons, pour que le travail ne se voit pas. Pour être au présent d’une histoire à écouter ou d’un morceau de musique à éprouver.
Pour la première fois depuis la création de notre spectacle « Les Tondues » et grâce à la main tendue de l’équipe de La Laverie, j’ai eu envie de vous dévoiler un peu des secrets de fabrication, vous montrer ce que nous avions décider de cacher, partager avec vous nos tâtonnements et les fantômes de ce spectacle. Parce que finalement, nous ne les avons jamais oubliés.

Renaud Grémillon, scénographe et compositeur du spectacle « Les Tondues »
En partenariat avec la Médiathèque de Saint-Étienne et la compagnie Les Arts Oseurs

Pour aller plus loin...
La Librairie Lune et l’Autre vous propose de découvrir une large sélection d’ouvrages ayant inspiré l’écriture du spectacle "Les Tondues" ou en lien avec les propos abordés.

Dimanche 12 mai à 18h

"Dieu existe, son nom est Petrunya" (Macédoine, 2019 - 1h40 - VOSTFR)

Projection du film suivie d’une rencontre/discussion via skype avec la réalisatrice Teona Strugar Mitevska.

  • Au Méliès Jean-Jaurès aux tarifs habituels du cinéma

    A Stip, petite ville de Macédoine, tous les ans au mois de janvier, le prêtre de la paroisse lance une croix de bois dans la rivière et des centaines d’hommes plongent pour l’attraper. Bonheur et prospérité sont assurés à celui qui y parvient.
    Ce jour-là, Petrunya se jette à l’eau sur un coup de tête et s’empare de la croix avant tout le monde.
    Ses concurrents sont furieux qu’une femme ait osé participer à ce rituel. La guerre est déclarée mais Petrunya tient bon : elle a gagné sa croix, elle ne la rendra pas.

Inspirée d’une histoire vraie, ce film dégage un message féministe à travers son histoire au carrefour de conceptions diamétralement opposées sur la condition de la femme.
En partenariat avec le cinéma Le Méliès

Lundi 13 mai

18h15 - 20h : Atelier d’écriture
Au Remue-Méninges Café-lecture

L’atelier d’écriture du Remue-méninges est un rendez-vous proposé par l’Association Le Cercle des Lettres et des Arts. Une personne propose une contrainte, un jeu d’écriture, issu d’un mouvement littéraire ou de son invention. Temps d’écriture pour tous, décidé ensemble, puis à tour de rôle on se lit la création du jour. Pour s’entraîner ou essayer pour la première fois.

Pour cet atelier, il sera proposé d’écrire autour des thématiques du spectacle « Les Tondues » : la mémoire collective, les tabous de l’histoire, la domination masculine, les inégalités hommes/femmes ...
Les textes écrits lors de cet atelier pourront être mis en lecture le mercredi 15 mai lors de l’apéro/rencontre avec la compagnie Les Arts Oseurs.

En partenariat avec Le Remue-Méninges Café-lecture et Le Cercle des Lettres et des Arts

Mardi 14 mai

19h à la Cinémathèque de Saint-Étienne : Projection du film "Tondues en 44" de Jean-Pierre Carlon, France, 2007, 52 minutes

Suivi d’une discussion avec Michel Depeyre, historien et co-auteur de "Entre ombre et lumière. Le département de la Loire de 1939 à 1945" et Fabrice Virgili, historien et auteur de "La France « virile ». Des femmes tondues à la Libération"

Au travers des destins croisés de femmes retrouvées, le film nous conduit de Paris à Montauban, Grenoble, La Mûre, Fouras, Saint-Flour et Aix-les-Bains.
Fabrice Virgili, qui a consacré plusieurs années d’études sur ce sujet, pose une véritable réflexion sur la symbolique de la tonte. Femmes tondues, meurtries toujours, disait-on...

Les femmes devenaient des enjeux stratégiques : il fallait à tout prix se réapproprier leurs corps par la stigmatisation physique de la tonte. Des corps qui sont perçus alors comme les derniers symboles de l’occupation.

TONDUES EN 44

En partenariat avec Le Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire et la Cinémathèque de Saint-Étienne.

Mercredi 15 mai

14h30 : Spectacle "Anatomik" par la compagnie Madam’Kanibal

  • Halles Mazerat
  • Théâtre forain teinté de fakirisme
  • Durée : 30 minutes - A partir de 6 ans (déconseillé aux - de 6 ans)

Il faut souffrir pour être belle...
Devant son vestiaire d’usine, lui servant d’unique décor, cette pseudo foraine vous ouvre ses 3 portes : son quotidien, son stand de tir et son "cabaret". Tout s’y prête pour un exercice de style "fakirique" où l’on s’amuse de l’image de la femme. Repas illuminé, épilation spectaculaire, costume "sur mesure", chirurgie esthétique bricolée...

Suivi d’un temps d’échange avec Elodie Meissonnier, auteure et interprète du spectacle.

En partenariat avec la Médiathèque de Saint-Étienne.

18h - 22h : Apéro/rencontre avec la compagnie "Les Arts Oseurs"

La veille du spectacle "Les Tondues", venez prendre le temps de partager un verre et une soirée avec les auteur·e·s, comédien·ne·s et technicien·ne·s de la compagnie autour de l’exposition créée pour l’occasion.

Programme :

  • 18h : Mise en lecture des textes écrits lors de l’atelier au Remue Méninges Café-lecture
  • 19h : Spectacle "Anatomik" de la compagnie Madam’Kanibal - cf. au dessus
  • 20h : Concert "Le Vulvet Underground" (Sainté, 42) : chorale féministe et engagée

Jeudi 16 mai

18h30 : Spectacle déambulatoire "Les Tondues" par la compagnie "Les Arts Oseurs"

  • Lieu : Départ - Église du Soleil
  • Spectacle de rue en déambulation - Enquête intime et historique, au croisement des arts
  • Durée : 1h30 - à partir de 12 ans
Les Tondues - Photo : J. P. Estournet

Entre 1941 et 1946, 20000 femmes furent tondues sur les places publiques, dans l’ensemble du territoire français, accusées d’avoir eu des relations privilégiées avec les allemands.
Des millions de gens ont assisté à ces tontes. Et nous n’en savons rien ou si peu. « Les Tondues », c’est l’histoire d’une quête à travers la ville.
Un spectacle qui cherche des traces, interroge les silences de tous ceux qui se sont tus.
Qui tente de comprendre ce qu’il s’est passé parce que c’est notre histoire et que parfois l’histoire recommence.
Il y aura un jeune homme, une femme qui chante et une vieille femme.
Un piano roulant et des silhouettes de papier collées sur les murs.
Une déambulation portée par cinq artistes croisant théâtre, danse et musique où fiction et réalité se mêlent pour un moment plein de rage, d’amour et de mélancolie.

  • Mise-en-scène, écriture et conception : Périne Faivre
  • Scénographie, musique et collaboration artistique : Renaud Grémillon
  • De et avec : Jules Poulain-Plissonneau, Maril Van Den Broek, Murielle Holtz, Périne Faivre, Renaud Grémillon
  • Installation plastique : Sophia L.Burns assistée de Paul Harfield avec la participation de Mélusine de Maillé
  • Collaboration artistique : Florie Abras
  • Costumes : Karine Trélon
  • Réalisation du « Piano » : Ber Caumel (serrurier) & Renaud Grémillon
  • Réalisation de la « Cape » : Catherine Laurioux (costumière) & Renaud Grémillon
  • Administratrice de production : Julie Levavasseur
  • Régie Technique : Clarice Flocon-Cholet & Christophe Nozeran

En partenariat avec la Maison de Quartier du Soleil

Vendredi 17 mai

16h30 : Visite guidée de lieux de la Résistance et de la collaboration à Saint-Étienne

Richard Bouligaud, spécialiste de la collaboration et de l’épuration dans la Loire de 1940 à 1944 et co-auteur du livre collectif Entre ombre et lumière. Le département de la Loire de 1939 à 1945, vous emmène sur les traces des collaborationnistes à Saint-Étienne.

Au fil d’une visite historique du centre-ville, vous découvrirez les principaux lieux de Résistance et de collaboration stéphanois, et notamment là où des femmes furent tondues en 1944 lors de cette période dite de l’épuration.

  • Lieu : Départ - Parvis de la Gare Chateaucreux, devant le monument de la Résistance et de la Déportation de la Loire
  • Durée : 1h30
  • Places limitées
  • Sur inscription : lalaverie.association gmail.com / 07 85 57 53 15

19h - Rencontre / discussion autour du spectacle "Les Tondues"

  • Lieu : Halles Mazerat

Venez profiter d’un temps de discussion ouvert à toutes et à tous pour échanger avec la metteuse en scène du spectacle et 3 invité·e·s autour des questions soulevées durant la déambulation de la veille.

  • Périne Faivre, metteuse en scène du spectacle "Les Tondues"
  • Sophia Antoine, comédienne, circassienne et activiste féministe
  • Richard Bouligaud, historien spécialiste de l’épuration et de la collaboration dans la Loire

Samedi 18 mai

Libre antenne sur Radio Dio et repas en bonne compagnie !

  • Lieu : La Gueule Noire

10h - 14h : Programme ouvert d’émissions radio en direct
Radio Dio ouvre son antenne et vous invite à proposer des contenus radiophoniques en lien avec les actions et réflexions menées durant cette semaine.
Prenez un créneau et le micro durant ces 4 heures de direct en vous inscrivant avant le 1er mai à l’adresse suivante : jeveuxfairedelaradio gmail.com

Vous pouvez aussi venir assister aux émissions sur place et, bien entendu, brancher vos transistors sur le 89.5 !

12h - 15h : P’tit Resto de la Gueule Noire en soutien au collectif Camelote
Venez casser la croute, rencontrer des gens et clôturer la semaine en prenant le temps de tchatcher avec les équipes d’Avataria, de La Laverie et de la compagnie Les Arts !
Repas végétalien à prix libre cuisiné par l’équipe de Camelote en soutien à ses activités d’aide aux personnes en situation irrégulière en s’adaptant aux besoins du moment

En partenariat avec Les P’tits Restos de la Gueule Noire, le collectif Camelote et Radio Dio

Les lieux :

  • Les Arts du Forez - 4, boulevard Robert Maurice
  • Médiathèque de Carnot - 3, boulevard Augustin Thierry
  • Le Méliès Jean Jaurès - 10, place Jean Jaurès
  • Librairie Lune et l’Autre - 19, rue Pierre Bérard
  • Le Remue-Méninges Café-lecture - 43, rue Michelet
  • Cinémathèque de Saint-Etienne - 20-24, rue Jo Gouttebarge
  • Halles Mazerat - 2, cours Victor Hugo
  • Eglise du Soleil - Place Garibaldi
  • La Gueule Noire - 16, rue du Mont

Tarifs :

A l’exception de la projection au Méliès qui se fait aux tarifs habituels, les évènements sont proposés sans tarif imposé pour permettre à chacun·e de s’impliquer comme il le veut et comme il le peut.

Les Protagonistes :

Contacts :

lalaverie.association gmail.com / contact avataria.org / 07 85 57 53 15

Programme complet

[1989-2016] LA STORIA...

VISUELS, ARCHIVES, ... DE MAD'S COLLECTIF A AVATARIA
Un jour en Charbonie... Bande son d'une vie... Bande son d'une nuit...

08 février 2019 | Lobster | Sainté

Mad’s Collectif + AVATARIA = 30 ans : même pas mal !!!

L’affiche d’Eric !!!!

Apéro / DJ sets pour les 30 ans MAD’S COLLECTIF / AVATARIA.
Vous n’y croyez pas ? La vérité n’est qu’une hypothèse...


10 juin 2017 | Gran Lux | Site Mosser

AVATARIUM restera-t-il un festival de mineurs !?!

L’association AVATARIA a décidé de faire une pause sur le festival AVATARIUM...


1989-1999 | Saint-Étienne

MAD’S COLLECTIF

STAFF MAD’S CO. (1990)

1988 -> 1998, 10 ans de vie associative consacrée à électriser notre citée, Saint-Etienne -Loire/France- par le biais de concerts, rencontres, fêtes, disques, ...
1999 -> l’association MAD’S COLLECTIF disparaît tout comme elle est apparue : soudainement, en faisant la fête, librement.


 
SPIP | | Plan du site | RSS 2.0