NEVER STOP

Soirée proposée par Le Méliès, Avataria et Positive Education
D’après Never Stop de Jacqueline Caux
Vendredi 7 avril à 20:30 au Mélies
Présentation - débat en présence de la réalisatrice et du DJ-Producteur Derrick May (Detroit).

Ce film nous fait découvrir une histoire paradoxale : comment la force d’exorcisme de ce mouvement créatif qu’est la musique techno de Detroit et la mise en place - par chacun des pionniers - de leurs labels indépendants auront permis à une contre-culture de trouver un écho dans le monde entier. Comment une force créatrice, en s’appuyant sur de nouvelles attitudes et en rencontrant le monde de la technologie et de la communication électronique, aura permis à une utopie économique de devenir une réalité. Comment, face à un quotidien et à un environnement insupportables, la seule issue de ces musiciens aura été de se doter des moyens leur permettant de développer une créativité et une liberté effervescentes tout en conservant des qualités humaines attachantes. Comment - sachant que ces labels existent maintenant depuis trente ans - leur attitude et leur démarche peuvent être un exemple pour nombre d’entre nous.
Enfin, et aussi, comment la ville défaite de Detroit est en train de renaître.

Le Méliès, 10 place Jean Jaurès à Saint-Étienne
PAF : 5 €


AVATARIUM restera un festival de mineurs !?!

L’association AVATARIA a décidé de faire une pause sur le festival AVATARIUM en 2017. Pour rappel, le festival est intégralement géré et conduit par des bénévoles, et ce toute l’année : des dossiers de subvention et la constitution de la programmation.

Sur la partie subventions, nous avons rencontré en 2016 plusieurs freins sur les aides publiques, notamment la suppression des aides régionales (via le dispositif CFAC) qui représentaient environ 1/3 des subventions. De plus, certains membres "très" actifs se sont retirés du collectif. Ces deux facteurs ont fragilisé l’association, sans pour autant la faire mourir puisque l’édition 2016 du festival AVATARIUM a été une grande réussite : une fréquentation maximum, un public largement ravi et un programme très éclectique. Ce succès est le résultat d’un investissement fort, toute l’année, des membres actifs de l’association, mais qui sont aujourd’hui en nombre trop réduit pour "tenir" bénévolement la structure et le festival.

Loin de nous l’idée d’arrêter l’association et l’événement. Il nous appartiendra en 2017 de fédérer nos envies et nos énergies, ainsi que celles de nos différents partenaires locaux, pour envisager une suite à l’association, et pourquoi pas la reprise en 2018 de l’édition d’AVATARIUM. 

Pour cette année à venir, nous interviendrons au sein des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL), qui auront lieu à Saint-Étienne début juillet 2017. C’est un sujet qui nous tient à cœur, AVATARIA ayant toujours œuvré dans l’informatique libre depuis près de 20 ans. Nous participerons également à l’organisation d’autres événements avec d’autres acteurs de la vie culturelle stéphanoise, notamment URSA MINOR ou GRAN LUX.

Le festival n’aura donc pas lieu en 2017, mais il s’agit pour nous de la solution la plus sage pour permettre à l’association de trouver de nouvelles forces. Il s’agit de se laisser le temps de construire de nouveaux projets ou de voir comment reconsolider le festival AVATARIUM, festival qui n’a jamais été uniquement un espace de programmation musicale, mais véritablement un espace d’expression politique, sociale et culturelle, en questionnement constant sur son territoire. Pour pouvoir innover et continuer à déranger de manière constructive notre public, il nous faut donc faire une pause salvatrice, pour nous l’espérons, revenir avec un festival encore plus appâtant, interpellant et féroce dans sa ville !


[1989-2016] LA STORIA...

VISUELS, ARCHIVES, ... DE MAD'S COLLECTIF A AVATARIA
Un jour en Charbonie... Bande son d'une vie... Bande son d'une nuit...

ATELIER | 1999 | Saint-Étienne

TONY OLD’RAT : Génèse des musiques électroniques

"Les problèmes artistiques de la musique ne sont pas, ne sont plus d’ordre exclusivement musical, mais avant tout d’ordre social." (John Cage)


Novembre 2004 | Saint-Étienne

LYDIA LUNCH : Interview par Laurent Zine

LYDIA LUNCH
PHOTOGRAPHIE DE MARC VIAPLANA

Interview de Lydia Lunch réalisé par Laurent Zine à l’occasion du festival AVATARIUM #6 (19 et 20 nov. 2004) publié dans le numéro 98 du mensuel lyonnais culturel gratuit ...491 (traduction Virginie Despentes)


1989-1999 | Saint-Étienne

MAD’S COLLECTIF

STAFF MAD’S CO. (1990)

1988 -> 1998, 10 ans de vie associative consacrée à électriser notre citée, Saint-Etienne -Loire/France- par le biais de concerts, rencontres, fêtes, disques, ...
1999 -> l’association MAD’S COLLECTIF disparaît tout comme elle est apparue : soudainement, en faisant la fête, librement.


20 et 21 mai 2016 | Puits Couriot | Saint-Etienne

[AVATARIUM #17] INSTANTS FIGÉS

L’oeil de Ra2 Vues de l’intérieur...

 

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0